mardi 13 juin 2017

Pingenda est Carthago (I)


On m'excusera la pédanterie du titre mais je n'ai rien trouvé de mieux. Avec cet article, je vais inaugurer un nouveau journal qui fait suite à celui de la Ravengard que j'ai publié sur 2012 et 2013 avant de l'abandonner puisque je ne jouais plus à W40K. Puisque l'établi est installé, fonctionnel et rangé, il fallait l'inaugurer.



J'ai donc ouvert toutes mes boîtes de guerriers au 1/72 afin de sélectionner les troupes de mon armée d'Hannibal Barca. Avant de décrire le montage des figurines et de faire la revue de ces produits, il est bon de rappeler un peu le contexte. DBA v3 en français est parue chez ZBB en 2016 et a été suivi par Punica, un supplément concernant les batailles de la Deuxième Guerre Punique qui a opposé la République de Rome aux armées de Carthage. Enfin surtout celles de la famille Barca. Je me suis rendu compte aussi que les armées 15mm lors des conventions c'était pratique pour jouer et transporter mais ça n'attirer pas du tout l’œil. L'idée a donc germé de faire une table de démo en 28mm avec des légionnaires, des chevaux, des lanciers libyens, des éléphants et tout le bazar. 

Si trouver des Romains en 28mm n'est ni compliqué ni cher (Victrix) il n'en va pas de même pour les Puniques. L'armée d'Hannibal était composées de mercenaires (doctrine carthaginoise courante) provenant de toutes les colonies et clients carthaginois de l'Ouest méditerranéen : baléares, celtibères, gaulois, libyens, numides, espagnols et même quelques citoyens vétérans de Carthage. Bien entendu, les troupes conservaient leurs équipements et leurs armes selon leurs traditions nationales et l'ensemble était cosmopolite et diversifié. Et c'est là que ça se corse pour celui qui veut conserver un maximum d'historicité au moindre coût : il faut aller chercher chez trois fondeurs différents pour couvrir tous les types de troupes et le conditionnement des boîtes fait que 75% des figurines ne sont pas utilisées. En d'autres termes, on peut faire 4 armées... Comme je ne compte pas peindre du punique jusqu'à la fin de mes jours ni me mettre à Hail Caesar, j'étais prêt à laisser tomber quand Bertrand m'a proposé de le faire en 20mm (1/72, l'échelle des ptis zavions). C'est aussi bon marché que le 15mm et la taille des socles correspond à l'effet que je voulais obtenir. Il voulait faire l'armée romaine républicaine et cherchait un compère carthaginois pour faire la paire.



J'ai donc commencé mes recherches afin de faire correspondre la liste du bouquin (II/32a) avec les références 20mm proposées par les fabricants. Dans cette démarche, je me suis aidé du site Plastic Soldier Review et j'ai finalement passé commande sur 1001maquettes que je recommande pour la richesse de son catalogue, le sérieux de la prise en charge de la commande à la livraison, les prix honnêtes et la fonction recherche avancée qui m'a évité une tendinite. 

Voici donc mes achats avec les correspondances de liste : 
  • HäT 8056 Carthaginian Command and Cavalry (1x Cv (G) et 1x Cv, le général et la cavalerie punique)
  • HäT 8055 Spanish Cavalry (1x LH, cavalerie légère ibérique)
  • Hät 8024 Numidian Cavalry (1x LH, cavalerie légère numide)
  • Hät 8023 Carthaginian War Elephants (2x El, éléphants d'Hannibal)
  • HäT 8020 Carthaginian African Infantry (3x Sp, mercenaires libyens ou citoyens puniques vétérans)
  • HäT 8019 Hannibal's Spanish Infantry (3x 4Ax, 2x Ps, tous les scutari, caetrati et frondeurs)
  • Italeri 6022 Gaul Warriors (2x 4Wb, alliés gaulois)

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un article spécial OpenZeBox de ces figurines et la manière de concevoir les socles en 20mm.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire