lundi 8 octobre 2012

Song of Blades and Heroes règles alternatives pour la magie

Chers lecteurs (et chères lectrices), si j'en juge par le nombre de commentaires que vous ne laissâtes point en dessous de mes plus récents articles, je ne vous sens pas très chauds pour suivre mes petits travaux de peinture de Marsouins à la taloche pendant les 3 mois qui suivent.

Aussi n'irais-je point vous infliger de nouveaux articles traitant de la progression de ma peintouille avant que chaque unité ne fût proprement terminée.

Le comité de rédaction du blog s’étant réuni pas plus tard qu’hier devant une bouteille de single malt, il a été décidé d’accéder à la requête de Monsieur Perno dont le nom, on le répète, n’a rien à voir avec cette boisson vaguement méridionale qu’est le pastis.

Mon cher confrère a manifesté le désir de savoir ce que j'avais dans la tête en ce qui concerne un système de magie alternatif pour Song of Blades and Heroes et ne semblait pas être le seul à s’intéresser à mes cogitations si j'en crois le nombre de commentaires publiés en regard de mon récent article au sujet de ce jeu.

Eh bien, chers amis, voilà chose faite avec ce premier billet.

De quoi l'on cause donc ?

En préambule et afin de se rafraîchir la mémoire, les fidèles abonnés de ce blog se rappelleront que le sujet des règles de magie a déjà été abordé ici, puis ici et encore .

Si les règles initiales sont simples, elles restent extrêmement abstraites. Les règles de combat sont abstraites elles aussi mais la présence de nombreuses règles spéciales permet de donner un style particulier à chaque combattant. Je veux parler de règles de l’acabit de Dashing, Berserk, Opportunistic ou Assassin.

La diversité des combattants (crédit illustrations Paizo.com)


En revanche, pour les lanceurs de sort, nenni ! Au plus doit-on se débattre avec des "profils" de magiciens prêts à l'emploi mais absolument pas configurables.

Le magicien à SBH


Alors qu'un combattant doté de Dashing peut tout aussi bien représenter un guérillero elfe qu'une flamboyante corsaire, Necromancer ne représentera qu'un magicien qui commande à des hordes de morts-vivants. Vous me rétorquerez que c'est précisément ce qu'un nécromancien est censé faire (ou pas...)


Our Dwarves Are All The Same

Elric de Melniboné était surnommé Elric le Nécromancien car il jouait avec les forces de la Vie et de la Mort sans pour autant ressembler à un zombi en haillons entouré d'autres zombis en haillons. Si j'ai envie de jouer un nécromancien capable de paralyser ses victimes, de les drainer de leur force vitale ou de se conférer temporairement la compétence Tough, j'estime que j'en ai le droit.

Je plaide donc pour la disparition de ces règles spéciales de magicien : Necromancer, Sorcerer, Summoner, j'en-passe-et-des-meilleurs.

Par quoi les remplacer ? Mais par rien. Tout est déjà à disposition. On a la règle Magic User qui permet de lancer des sorts (ou d'utiliser les règles de magie, ce qui revient au même).

On a deux types de sorts, l'attaque magique et le sort de debuff (le fameux Transfix). On a les règles d'activation de sort et de résolution des effets. Et, pour ce qu’elles valent, les règles spéciales de chacun des profils susmentionnés. C'est amplement suffisant pour avoir la diversité requise.

Voilà ce que je veux jouer !


Je vais réserver les détails saignants de mon système pour d’autres billets dans lesquels j’aborderai successivement les modifications à la règle spéciale Magic User, les dés de puissance, les types de pouvoirs magiques et, puisqu’il faut en parler, les pouvoirs magiques disponibles.

5 commentaires:

  1. Ah ! le fourbe !
    Je lis tout le billet plein d'espoir et vlan ! il faut que j'attende encore !
    Fourbe...

    RépondreSupprimer
  2. Nananèreu :P La suite c'est mercredi.

    RépondreSupprimer
  3. Ouais! Pareil! Le fourbe! :)
    Vivement mercredi!

    RépondreSupprimer
  4. Et sinon, les marsouins , ils en sont où ? :P

    RépondreSupprimer
  5. @Gilel : +15 marius de Scouts, +15 marius de Devastators, +30 marius de Tactiques (billet avec photos à venir, j'ai encore du détourage d'image et du réglage à faire). Les marines d'assaut sont sur le banc de peinture. Le chapelain et le rhino sont en stand-by, le capitaine est assemblé. Si tout se passe bien, en Novembre, j'aurais fini.

    @Arsenus : mon système n'est pas révolutionnaire et manque de playtest alors pour compenser, je fais dans le cliffhanger cheap. Toi et Perno vous appelez ça de la fourberie, moi j'appelle ça une pause oratoire :D

    RépondreSupprimer